L’été est de retour et amène avec lui le soleil et les vacances. Cependant, il y a un petit nuage à l’horizon, car si après la pluie vient le beau temps, ça marche aussi en sens inverse. Autant aller droit au but, qui dit « vacances » dit également « rentrée des classes ». Quand on est étudiant, on est supposé vivre la meilleure période de sa vie, pourtant, un détail peut vite transformer le rêve en cauchemar : le logement. Difficile quand on arrive dans une nouvelle ville de trouver une colocation. On ne connait personne et on n’a pas forcément envie d’habiter avec le premier venu. Prendre un appartement seul ? Oui, mais pas facile non plus de gérer son budget étudiant. Entre les visites d’appartements, les cautions, les charges et les arnaques sur internet, on ne sait plus où donner de la tête et la rentrée qui approche n’arrange rien. On a tant de choses à penser qu’on oublie souvent qu’il existe une solution toute simple : la résidente étudiante.

L’année dernière, je suis allée rendre visite à une amie qui avait sauté le pas. Bien qu’à première vue sa résidence de service privée m’ait rappelée de vieux souvenirs d’internat, j’ai très vite été séduite. Il y a en effet des « chambres », une cafétéria et une salle commune, mais ces ressemblances sont peu de chose comparées à tous les avantages que cela apporte !

residence etudiante

Avec un logement étudiant, pas de mauvaises surprises en perspective

En premier lieu, le loyer est plus attractif que celui d’un appartement quelconque et bien plus avantageux. Pourquoi ? Pour la simple raison que même si mensuellement il peut sembler un peu plus élevé, les charges sont le plus souvent incluses. Pas de souci à se faire pour l’électricité, le gaz, l’eau ou le Wi-Fi. Les résidences proposent également des services internes tels que du gardiennage, un self, des aspirateurs, des fers à repasser ou encore une laverie. Mon amie en question disposait même d’une salle de sport ! Elle prenait d’ailleurs grand plaisir à ne pas l’utiliser, trop fatigant… (Et puis quand on est étudiant, on grossit toujours…alors à quoi bon lutter, n’est-ce pas?) Les appartements en eux-mêmes sont loués tout équipés, il n’y a donc pas de dépenses supplémentaires à prévoir côté meubles et pas d’étagère à assembler (vous savez, celle où il manque toujours une pièce!). Cerise sur le gâteau, les résidences étudiantes jouissent d’un emplacement réfléchi, à proximité des transports en commun et des centres villes. Cela n’arrangera pas vos retards récurrents si vous êtes comme moi du genre à éteindre le réveil, mais c’est un avantage de taille surtout quand on fait ses études dans une grande ville.

 

La résidence étudiante, ou comment habiter seul mais entouré d’amis

Le budget qui peut sembler équivalent à celui d’une location devient bien plus maitrisable. Qui plus est, les 340 000 logements étudiants répertoriés en France accueillent chaque année des jeunes de toutes origines et d’études diverses. C’est la meilleure solution pour faire de nouvelles rencontres en dehors de sa propre école et pour créer de solides amitiés. Convaincu ? Sachez aussi qu’il est possible de rendre son appartement pendant les stages et les vacances et ce, sans contrainte vis-à-vis du propriétaire. Les places sont toutefois limitées, alors si la résidence étudiante s’avère être votre seule solution pour cette rentrée 2014, c’est le moment ou jamais de foncer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation